Boersch

Nombre d’habitants (1999) : 2107

Code postal : 67530

Département : Bas-Rhin

Géographie

Bœrsch est située dans le vignoble alsacien, dans une dépression d’un affluent de la rive gauche de l’Ehn, à environ 30 km au sud-ouest de Strasbourg. Boersch se trouve entre la ville de Rosheim et d’Obernai non loin de Molsheim

Histoire

Le village est mentionné pour la première fois en 1109 lors de la fondation de l’abbaye de Saint-Léonard. Très tôt, les chanoines de la cathédrale de Strasbourg y possède une cour dimière.

Vers 1340, l’évêque de Strasbourg, Berthold de Bucheck, accorde le statut de ville à la localité et érige les fortifications de la cité.

En 1385, Boersch est prise de nuit par le comte Henri III de Saarwerden, pillée, détruite et l’église brûlée. Par la suite, Guillaume de Diest, évêque de Strasbourg(1394-1439), la gage plusieurs fois pour payer ses nombreuses dettes.

En 1405 et 1406, il l’hypothèque à trois créanciers : au comte Philippe de Nassau - Saarwerden, à la Ville de Strasbourg et au Grand Chapitre. Finalement en 1423, l’évêque Guillaume, l’engage à la ville de Strasbourg, qui la garde jusqu’en 1464.

En 1439 les époux Rumeler-Lawel et Anelin fondent à Boersch un hospice pour héberger les pèlerins et voyageurs "pauvres et honnêtes". Au Moyen Âge la cité est ravagée et pillée à plusieurs reprises. La seigneurie passe définitivement en 1466 à l’évêché du Grand Chapitre de la cathédrale de Strasbourg pour 1 000 florins, et ce jusqu’à la Révolution.

Boersch connaît ensuite une période de prospérité, jusqu’à la guerre de Trente Ans(1618-1648).

Boersch est pillée puis occupée par les troupes Suédoises de Ernst von Mansfeld en 1622. Sa population augmente ensuite régulièrement jusque vers 1830, puis régresse ensuite avec la fermeture de la manufacture d’armes blanches de Klingenthal et l’exode rural. La situation s’inverse vers 1960.

En savoir plus

Sur Boersch et l’Alsace !

Localisation